lundi 24 octobre 2016

Tondre

Quand il est nécessaire de tondre, certains chevaux ne sont pas à l'aise et cherchent à se soustraire. Cela rend la tonte pénible et aussi potentiellement dangereuse.

Le moment de la tonte arrive...

Pour atteindre malgré tout le résultat souhaité malgré les réactions du cheval, il existe plusieurs techniques de contention, l'usage de calmants, le tord-nez, etc.. Ces moyens ne visent qu'à forcer le cheval à se faire tondre et ils ne résolvent pas le problème de fond.

Si le cheval n'aime pas la tondeuse, c'est simplement qu'il a peur. Une tondeuse est inoffensive et indolore, mais le cheval qui ne le sait pas peut avoir peur. Son instinct de survie s'active et il cherche à s'échapper. S'il ne le peut pas, il pourra combattre: se cabrer, frapper des antérieurs... Forcer le cheval à subir la tonte ne le guérit pas forcément de sa peur, et même, cela peut lui confirmer que cette peur est justifiée.

Si vous préparez le cheval à la tonte, et qu'il apprend à accepter la tondeuse car il aura compris que ce n'est pas une menace, alors la tonte se passera sans difficulté, et ceci pour toute sa vie.

Pour ceci, préparez le avant qu'il soit nécessaire de tondre. Mettez-lui un licol corde avec une longe d'environ trois ou quatre mètres. Allez dans un rond de longe ou un petit enclos, surtout pas dans un box où il se sentirait piégé.

Tenez le cheval en longe d'une main avec la tondeuse de l'autre main. Vous devez pouvoir allumer et éteindre la tondeuse avec un doigt. Si vous n'avez pas de tondeuse à vous, vous pouvez utiliser un appareil qui vibre comme une brosse à dents électrique.

Il sera plus en confiance s'il n'est pas confiné

Au départ, tenez-vous à environ trois mètres du cheval, puis allumez la tondeuse. Le cheval aura peut-être peur mais comme la "menace" est à trois mètres, il ne devrait pas paniquer et s'il bouge, vous restez en sécurité. S'il bouge un peu, essayez d'accompagner son mouvement calmement. S'il est plus agité, vous pouvez le cercler autour de vous. S'il peut réagir et bouger ses pieds sans se soustraire à la tondeuse, assez rapidement, il va revenir à plus de calme. Dès que vous constatez un mieux, c'est à ce moment qu'il faut couper la tondeuse. Ainsi, le cheval sera récompensé du fait qu'il soit devenu plus serein. Si au contraire vous aviez coupé la tondeuse au pic de son agitation, il aurait été récompensé de s'être agité. Laissez-lui quelques instants jusqu'à ce qu'il soit totalement calme et recommencez la même procédure. En réitérant ainsi, le cheval va arriver à s'immobiliser avec la tondeuse en fonctionnement. Arrêtez et félicitez votre cheval.

Arrivé à ce stade, il devrait rapidement décider de rester immobile quand vous allumez la tondeuse. Restez quelques secondes avec la tondeuse en fonctionnement. Vous pouvez alors jouer à augmenter peu à peu le temps de fonctionnement de la tondeuse en conservant le cheval immobile.

Une fois que le cheval peut rester calme et immobile avec la tondeuse allumée plusieurs minutes, c'est le moment de réduire votre distance au cheval progressivement en prenant la longe plus prêt de lui. Si vous partez de 3 mètres, vous allez vous rapprocher en trois ou quatre étapes.

Enfin, le moment arrive où vous pouvez toucher le cheval avec la tondeuse. Au début, posez la tondeuse sans chercher à tondre. Posez-la vers le garrot ou sur l'encolure. Si le cheval bouge, maintenez la tondeuse en contact et attendez que le cheval se calme pour l'éteindre. Comme dans le travail d'approche, vous devez toujours récompenser le moment où le cheval arrive à contrôler sa peur. Une fois le cheval confortable sur l'encolure et le garrot des deux côtés, il est temps d'explorer d'autres zones de son corps pour terminer par les plus sensibles, les pattes et la tête.

Pour cette préparation à la tonte, travaillez par petites séances de 10 à 15 minutes, en terminant toujours sur une note positive.

Une fois que le cheval est à l'aise et détendu avec la tondeuse sur l'ensemble de son corps, vous pourrez passer à la véritable tonte le jour où ce sera nécessaire. Le cheval et vous-même serez alors en confiance pour ce moment.

FB: https://www.facebook.com/hommesetchevaux/ 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire