mercredi 25 mai 2016

Unique

Est-ce que vous êtes comme tout le monde? non, vous êtes unique, avec votre personnalité propre, vos envies, vos rêves, vos émotions et tout ce qui fait que vous êtes vous. Vous êtes un être unique, et vous souhaitez être reconnu en tant que tel, et chacun d'entre nous est aussi unique.

Ce qui est vrai pour chaque être humain est aussi vrai pour chaque cheval. Chaque cheval est un être unique, différent de tous les autres chevaux qui existent.

Chaque couple homme-cheval est donc doublement unique, différent de tout autre. Que vous montez un autre cheval, ou qu'il soit monté par un autre cavalier, et tout sera différent.



Comment dans ce cas croire que dans l'équitation, il peut exister des méthodes infaillibles ?

On aimerait pouvoir utiliser des "recettes de cuisine" du type "si le cheval fait comme ci ou est comme ça, alors faites ceci et puis cela".

Bien que l'on puisse apprendre des techniques, et même avoir une "boîte à outils" permettant d'essayer telle chose dans telle situation, il n'existe aucune méthode qui va fonctionner avec 100% des chevaux et 100% des cavaliers.

Même si dans ce site vous trouverez des articles vous conseillant d'essayer telle ou telle approche dans telle situation, il n'existe pas de méthode que l'on pourrait appliquer sans avoir à réfléchir.

Il existe dans le monde du cheval plusieurs entraîneurs, professeurs, chuchoteurs, éthologue, maîtres anciens et nouveaux. Ils sont nombreux à vendre des méthodes présentées comme infaillibles. Malheureusement, rien de tel ne peut exister.

Si vous avez un "problème" avec votre cheval, alors ce problème est aussi le vôtre et il est unique.

Tom Dorrance aimait dans ce cas dire que résoudre le problème était un "projet". Un projet, qui demande avant tout une analyse : que s'est-il passé avant que le problème ne survienne ? quelle est la cause première responsable des symptômes observés ? qu'est-ce qui a amené votre cheval à adopter tel ou tel comportement ?
C'est par cette analyse, que l'on peut être amené à essayer telle chose plutôt qu'une autre.

Quand vous essaierez la technique retenue, peut-être que ça ne fonctionnera pas. Ce n'est pas que la technique est forcément mauvaise en soi ; peut-être que simplement l'analyse est à revoir ou que ce qui a fonctionné avec plusieurs autres chevaux ne fonctionne pas avec celui-ci dans la situation présente. Peut-être même qu'il suffit d'ajuster quelques détails seulement dans la présentation ou peut-être qu'il faudra remettre en cause l'analyse et essayer quelque chose de radicalement différent.

Le cheval est complexe et l'être humain aussi.

Le principal conseil que donnait Ray Hunt tenait en un seul mot:

THINK!

(Pensez!)


FB : https://www.facebook.com/hommesetchevaux/



samedi 7 mai 2016

Et si on n'attache pas son cheval?

Lorsque l'on prépare son cheval, on lui met un licol et on l'attache. Mais pouvez-vous préparer votre cheval, le brosser, lui curer les pieds, le seller et le brider, tout ceci sans l'attacher ?

Vous pouvez essayer ceci, en ayant une longe qui soit assez longue, car vous devez pouvoir aller derrière votre cheval tout en étant à même d'avoir la longe qui repose dans le creux de votre coude.

Pourquoi vouloir faire ceci? Cela va vous demander d'être plus attentif, plus à l'écoute de votre cheval. Lui aussi, au lieu d'avoir conscience qu'il est attaché à un anneau, sera à la place attaché à vous, et donc plus attentif à vous.

Au début, le cheval va bouger, et vous devrez lui demander de reprendre sa place, dans le calme, mais autant de fois que nécessaire. S'il est à sa place, ne laisser aucune tension dans la longe, que son obéissance soit récompensée par le confort.

Sans doute que les premières fois, la préparation de votre cheval prendra deux fois plus de temps, mais peu à peu, il apprendra qu'il existe une place, avec vous, où il peut trouver du confort s'il choisit d'y rester.

OK, je ne bouge pas.

Quand vous pouvez préparer votre cheval en main aussi bien que s'il était attaché, vous pouvez essayer de déposer la longe au sol en faisant un tas devant lui. Il est alors "attaché au sol", et dès qu'il se déplace, vous devez intervenir pour le replacer. Au bout d'un moment, il comprendra qu'il doit rester là où vous le souhaitez, et il sera aussi bien "attaché" au sol qu'il le serait sur un anneau. Cependant, pratiquez ceci dans un endroit calme, sans autres chevaux, sources de nourriture ou autres distractions, qu'il puisse plus facilement se concentrer sur vous.

Ce sont de petits exercices simples, et ils permettent de resserrer le lien avec le cheval. C'est aussi une pratique possible pour un cheval qui tire au renard au cours de sa rééducation.

(sur la rééducation du cheval qui tire au renard, voir cet article)


FB : https://www.facebook.com/hommesetchevaux/