jeudi 21 avril 2016

Oreilles sensibles?

De nombreux chevaux ont développé un problème de sensibilité quand on leur touche une oreille : aussitôt, le cheval se tend et bouge sa tête brusquement pour éviter le contact.

En plus du fait que cette situation est désagréable pour le cheval, cela peut aussi devenir gênant pour nous, en particulier quand on met ou qu'on enlève la bride.



Il peut être intéressant d'arriver à identifier ce qui a pu causer le cheval à adopter ce comportement. La cause en est une mauvaise expérience qui peut être, par exemple:
  • un traitement aux oreilles qui a causé des douleurs
  • une tentative d'immobiliser le cheval en lui tenant ou lui tordant une oreille
  • un coup à l'oreille
  • une manière maladroite de mettre la bride
Si la cause est identifiée, on peut commencer par supprimer cette cause si elle est encore présente.

Cependant, même si la cause est supprimée, un cheval peut conserver ce comportement d'évitement, et ceci pendant toute sa vie. Il est donc nécessaire de l'aider à surmonter cette phobie.

Pour ceci, vous pouvez essayer de caresser le cheval sur son encolure, à une certaine distance, puis, en continuant à caresser, vous vous approchez des oreilles. Dès que vous sentirez le cheval commencer à se tendre, reculez doucement la main en continuant à caresser. Faites plusieurs va-et-vient ainsi, en avançant et en battant en retraite à la moindre tension. Il ne s'agit pas de forcer le cheval à accepter votre main, mais de l'aider à l'accepter.

Puis, quand vous sentez que le cheval entre en confiance, passez très rapidement votre main sur l'oreille en allant de l'arrière vers l'avant de sa tête. Cela doit être comme un geste maladroit, qui ne serait pas intentionnel. Puis aussitôt, reprenez les caresses comme si rien ne s'était passé.

Pendant la fraction de seconde ou votre main a touché l'oreille, le cheval a bougé la tête, mais c'est aussitôt calmé. Il n'a pas eu le temps de réagir fortement et vos caresses le confortent à nouveau.

Recommencez toute cette procédure, jusqu'au moment où vous noterez que la réaction du cheval à l'action "inopinée" de votre main sera moins forte. C'est une amélioration, et vous pouvez féliciter le cheval et le laisser tranquille pour l'instant. Vous pourrez recommencer tout ceci le lendemain.

Peu à peu, en quelques jours, le cheval va réaliser qu'il peut supporter le contact de notre main sur ses oreilles, et que ce n'est pas une menace pour lui.

Vous pourrez caressez une zone de plus en plus proche des oreilles jusqu'à pouvoir caresser les oreilles elles-mêmes.


FB : https://www.facebook.com/hommesetchevaux/


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire