dimanche 26 juillet 2015

Qui met la pression?

Si par exemple, votre cheval ne veut pas avancer tenu en main, parce qu'il a peur de quelque chose et souhaite au contraire reculer, ne tirez pas sur la longe.

Si vous mettez la pression en tirant, il va combattre contre vous, et non seulement il n'avancera pas mais il risque de gagner contre vous car il est le plus fort.

Si au contraire vous tenez la longe fermement sans tirer, c'est lui qui tire, et non vous. Dans ce cas, ce n'est pas vous qui mettez de la pression sur le cheval, mais le cheval qui se met de la pression à lui-même. Vous, vous ne faites que tenir.

Le cheval peut combattre sa propre pression un temps ; soyez patient autant que nécessaire, et laissez le réfléchir.  Il va finir par prendre la décision de faire un pas en avant ce qui va instantanément faire cesser la pression, car vous ne tirez pas. Il est immédiatement récompensé d'avoir pris la bonne décision.

Tenu sans être tiré, il vient de prendre la décision d'avancer


De manière générale, si vous pouvez présenter les choses d'une manière qui permet au cheval de croire qu'il se met la pression à lui-même, ce sera toujours plus efficace.


FB : https://www.facebook.com/hommesetchevaux/


Aucun commentaire:

Publier un commentaire