lundi 23 octobre 2017

Le regard

Nous savons tous à quel point il est important, quand on monte, de regarder où nous allons, et de ne pas regarder nos mains ou notre cheval.

Si nous pouvons nous concentrer pour regarder là où nous allons, ceci aide le cheval à comprendre où nous voulons aller. Il aura la possibilité d'anticiper au mieux nos souhaits. Il pourra alors être dirigé avec légèreté. Il pourra aussi préparer son corps pour une meilleure rectitude.

Mais est-ce uniquement nos yeux ? La position de notre tête ? Ou en fait toute la position de notre corps qui aide le cheval?

Si notre attention se porte sur un point où nous voulons aller, que ce soit à cheval ou à pied, alors notre propre corps se prépare à aller dans cette direction. Les positions de notre tête, de notre buste, de nos jambes sont changées par notre volonté de se diriger vers un point donné, sans même que l'on ait à y penser.

Le cheval a peu de moyens de voir la position de nos yeux dans leurs orbites. Par contre, il perçoit bien notre assiette et nos jambes.



Regarder où nous allons est important, mais ce que le cheval ressent, c'est notre corps. Si nos yeux regardent vers un point sans que notre corps ne se mette à l'unisson de notre attention, c'est insuffisant.

Ce qui peut nous aider, c'est de penser que, en plus des yeux, nous regardons avec notre nombril. Pensons que c'est un troisième œil, qui lui aussi doit regarder au loin, entre les oreilles du cheval. Si nous faisons cela, alors ceci peut nous aider à positionner notre corps en cohérence avec notre attention. Notre bassin se positionnera de manière à aider le cheval à comprendre nos intentions. Les jambes se positionneront naturellement autour du cheval. Par exemple, si nous allons à droite, la jambe gauche se portera légèrement en avant et la jambe droite légèrement en retrait. Le cheval va apprendre à ressentir notre corps et notre corps se positionne en fonction de nos attentions. Ainsi, nos intentions peuvent se transmettre plus clairement au cheval.

Il y a une chaîne à créer entre notre esprit, notre corps, son corps, son esprit, puis son corps et enfin ses pieds. Chaque maillon est important.

FB: https://www.facebook.com/hommesetchevaux/



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire