jeudi 7 décembre 2017

Se présenter

Quand on veut aborder un cheval, par exemple pour lui mettre un licol dans la pâture, on doit entrer en contact avec lui avec notre main.

Pour ceci, nous allons devoir étendre notre bras et approcher la main pour le toucher. Comment effectuer ces gestes sans éveiller l'instinct de survie du cheval? Comme faire pour se présenter à lui sans provoquer sa fuite? Ceci peut avoir son importance pour cheval méfiant, comme par exemple un poulain encore peu manipulé.

Notre manière naturelle de procéder est de s'approcher du cheval puis d'étendre le bras quand il est à notre portée. C'est ce mouvement très proche du cheval qui peut éveiller sa méfiance. Si vous étendez le bras en étant encore à quelques mètres, et que vous vous approchez le bras déjà en extension, alors ce sera moins inquiétant pour lui.


Nous aurons aussi tendance à approcher notre main avec la paume en direction du cheval, comme pour l'attraper. C'est un geste de prédateur. Si on présente au contraire le dessus de notre main, les  muscles relâchés, et que l'on touche le cheval avec les jointures de nos phalanges, c'est moins offensif. On peut commencer à le caresser avec le dessus de la main, et quand le cheval est plus détendu, c'est à ce moment que sans quitter le contact, on peut retourner notre main pour le caresser et le frotter avec notre paume et les bouts de nos doigts.

Selon le cheval, selon sa sensibilité et sa relation présente avec les êtres humains, il peut être nécessaire d'adapter notre présentation.

Il suffit souvent de petits détails, mais les petits détails font parfois de grandes différences.

FB: https://www.facebook.com/hommesetchevaux/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire